Parodontologie

Ils existents deux types de traitement, le traiment chirurgical et le non chirurgical.

 

La parodontologie non chirurgicale : l'assainissement thérapeutique

 

Le traitement non chirurgical est le premier à entreprendre

Hygiène bucco-dentaire

C'est le préalable à tout traitement parodontal. Aucun traitement ne pourra être efficace en l'absence d'une bonne hygiène. Le brossage des dents doit être réalisé deux fois par jour (minimum), pendant au moins trois minutes, avec une brosse à dents souple, et complété par le fil dentaire ou des brossettes interdentaires.

Surfaçage radiculaire

Lorsque la gencive est décollée, on peut susciter son ré-attachement en réalisant une désinfection mécanique de la surface de la racine. Cette désinfection mécanique n’est rien d’autre qu’un travail de lissage de la surface en question.

Cette désinfection mécanique est appelée : surfaçage radiculaire. Elle sera réalisée après le détartrage. Cette opération ne concerne que la partie sous-gingivale de la surface radiculaire. Le surfaçage radiculaire est presque toujours réalisé sous anesthésie locale. Il est réalisé, le plus souvent par voie non chirurgicale. 

 

Détartrage

Le tartre est éliminé à l'aide d'instruments à ultrasons (détartreur).

 

 

La Chirurgie parodontale

 

Les lambeaux d'assainissement

Indications

Les lambeaux d’assainissement sont en général proposés en deuxième intention pour traiter une parodontite. Ils viennent compléter un traitement non chirurgical (surfaçage) lorsque les résultats obtenus avec celui-ci ne sont pas suffisants.

Objectifs

L’objectif de ce traitement est d’accéder largement aux racines des dents et à l’os qui les entoure afin de les nettoyer de façon efficace. Lors d’un lambeau d’assainissement, nous avons une vision directe des zones que nous assainissons, contrairement aux surfaçages dans lesquels le nettoyage des racines se fait seulement grâce au sens tactile.

 

 

L’intervention se réalise sous anesthésie locale. La gencive est soulevée pour mettre les racines et l’os à nu, ce qui permet un nettoyage complet des surfaces des dents. La forme de l’os qui entoure les dents peut éventuellement être modifiée afin d’améliorer les résultats du traitement et de faciliter l’hygiène buccale.

 

 

Article rédigé par le praticien le 04/12/2012

Le site du cabinet dentaire a été réalisé par Webdentiste.fr